retour sommaire  
         
 

projet universitaire de l'INPG, phelma 2
grenoble (concours 2010)


 


  salles de réception, salles de conférences, salles de cours, bureaux, amphithéâtre.

maîtrise douvrage
conseil général de l'Isère
surfaces
7 500 m2
 
             
                 
   
 
Le projet pour l’INPG Phelma 2 est un double projet : l’un concerne l’extension d’un bâtiment universitaire existant et l’autre est un nouveau bâtiment d’amphithéâtres. Ils s’inscrivent tous les deux dans des contextes où les constructions sont dominantes et imposent leur présence. Notre proposition est celle de deux projets différents. Ils utilisent la couleur blanche pour s’harmoniser avec leur voisin. L’orientation générale comme particulière des espaces est en réalisée en cohérence avec le site et les espaces publics alentours.
 
 
schéma topographique
 
plan masse
         
   
             
bâtiment extension façade sud-est
 
   

 

Le bâtiment en extension respecte les gabarits et niveaux imposés. Il referme l’îlot urbain amorcé.
Le volume simple reprend celui du volume principal du bâtiment existant. Il franchit l’existant pour trouver une forme rationnelle et fonctionnelle. Sa compacité le rend économique et évolutif. Sa richesse provient de la variation des façades adaptées aux différentes fonctions : peaux vitrées sérigraphiées, translucides, transparentes.. et panneaux métalliques perforés des terrasses extérieures et espaces techniques.

 
 
coupe de principe climatique
 
respect de la trame du site
     
   
             
amphithéâtre, vue extérieure
 
   
Le bâtiment de l’amphithéâtre est en position singulière et clef sur le campus. De taille modeste (hauteur et gabarit) par rapport à son voisin immédiat, il s’en distingue comme une véritable «sculpture » urbaine. Il est pensé comme un vecteur d’animation urbaine grâce à son rôle d’accueil, de rassemblement, et de restauration. La structure en acier autorise la grande légèreté de la construction.
 
Une peau homogène métallique et blanche l’habille. Le montage à sec est rapide. L’expression du bâtiment est celle d’une masse bâtie continue qui s’enroule en spirale et projette le grand amphithéâtre au-dessus du hall d’entrée. La simplicité de l’organisation et la lisibilité fonctionnelle de sa composition rendent le bâtiment très compréhensible depuis l’extérieur.
 
       
       
 
amphithéâtre