retour projets  
         
  mémorial à la déportation
lyon (1987)
 


  lieu de recueillement et d'exposition

maîtrise d’ouvrage
association
surfaces
400 m2
 
             
 

 
   
   
   
   
                 
    Construit à l'occassion du procès de Klaus Barbie sur la place des Terreaux à Lyon, ce bâtiment éphémère fut imaginé en une nuit, étudié en trois semaines,édifié en 38 heures et démonté deux mois et demi plus tard.    
         
    Il abritait une exposition de photographies et de dessins d'enfants des camps de concentration, ainsi qu'une salle de recueillement où étaient inscits les noms des camps et le nombre de victimes.    
         
    "Il fallait le moins d'images possible, le moins d'histoire possible, le moins de mots possible, seulement ce grand miroir horizontal et pouvoir d'un seul geste baisser la tête vers
le ciel".
Alain Fraggi
   
                 
             
copyright perraudinarchitecture©