retour projets  
         
  logements sociaux
tassin (1990-92)
 


  66 logements

maîtrise d’ouvrage
société des nouvelles résidences OCIL-BAPH
surfaces
6 000 m2
 
             
   

Situé en coeur d’ilôt, le projet affirme délibérément ses liens avec le paysage, les structures géographiques du site : orientation, géométrie de la parcelle, l’environnement bâti “destructuré”.

L’implantation générale, délimitant clairement deux zones (celle au sud dévolue au végétal et celle au nord destinée aux accès et parkings extérieurs), veut préserver au maximum les caractéristiques naturelles du site.

   
         
     
 
           
     
     
     
                 
    Depuis le sol une stratification des matériaux - le soubassement à contrefort en béton teinté, puis la façade bois et la charpente métallique - exprime le passage progressif du sol vers le ciel, du contact direct avec le jardin aux vues dégagées sur le paysage, c’est à dire peut-être la condition naturelle de l’homme : les pieds sur terre et la tête dans les nuages ?    
         
       
                 
             
copyright perraudinarchitecture©